Pensionnat Mc Collins

Bienvenue dans un drôle de Pensionnat...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Parce qu'Elle ne résout pas tout, et surtout pas ça [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Peter Rauschenberg-Tailer
Mais qui es-tu ?

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Parce qu'Elle ne résout pas tout, et surtout pas ça [Fini]   Jeu 16 Juil - 18:16

- Oui p'pa, je serai sage. Oui. Oui. Ouiiiii. Mais nooon. Pourquoi tu voudrais que je glandouille ? Je sais que je suis là pour bosser, c'est bon, me fait pas la morale. Quoi ? L'anniversaire de Jimmy ? T'inquiète, j'oublierai pas. Mais oui. Pour combien de temps ? Aucune idée. Roh, c'est bon, on dirait maman ! Ils m'ont dit que c'était pour une durée indéterminée. Donc voilà. A mon avis, ce sera moins d'un an. Oui, bon d'accord. Oui, je sais que grande-tante Koyuki a passé un an et demi ici, mais les temps ont changé papa ! Ils savent qu'on est pressés de l'obtenir, cette promotion, il vont pas nous faire poireauter trois milles ans ici... Bon, papa, je suis arrivé, j'y vais. Oui. Bye bye. Bisou à maman et à Jimmy. Et dit à Linus de... QUOI ENCORE ? Oh, Xuan ? Qu'est-ce qu'elle a encore ? Oui... Oui. Bon, je sais tout ça, merci, je suis un Aspirant quand même. ... Et alors ? C'est quoi le problème ? Bon, laisse tomber, tu m'expliqueras ça par courrier. Je vais éteindre mon téléphone là. Ça fait trop longtemps qu'il est allumé. Le risque d'électrocution, tu sais... Oui, bye bye p'pa, merci, au revoir.

Peter raccrocha au nez de son père, et rangea son téléphone portable (ou portatif, comme l'aurait si bien corrigé son grand-oncle Alick) dans sa poche de jean (tout en s'assurant qu'il était bien éteint, pour éviter les dangers des ondes).
Rah la la, la technologie ! Presque aussi importunant que Wadyslava quand elle s'énervait au bureau. Et que je te hurle, et que je te ressasse ton enfance, et que je te rappelle à quel point je suis supérieure à toi et aux autres humains, et que je te pique une crise, et que je te pète les plombs, et que je te détruis les dossiers confidentiels, et que je te tape dessus, et que ceci, et que cela. Wadyslava : la piqueuse de crise par excellence. Il avait déjà entendu parler des hurlements apparemment phénoménaux de la première Chef du Centre mais, pour lui, c'était bien sa collègue qui détenait la palme d'or de l'insupportable.
En bonne Karasu, Isadora, si elle avait partagé ses pensées, aurait ajouté : " « Elle » ne résout pas tout, tu vois". Oui, elle aurait sûrement dit ça. Toujours à dire ce genre de trucs tout en ayant un père directeur d'une grande association inter-planétaire d'hôpitaux, Isadora. Très classe.

Peter leva la tête vers le grand bâtiment qui dominait tous aux alentours. Il lâcha un sifflement admiratif. Les manoirs étaient rares à cette époque, et les beaux manoirs encore plus. La grande sœur de Lawrence (le type qui s'occupait d'activer les canons quand on le lui demandait), par exemple, rachetait des bâtisses et leur donnait un air un peu vieillot pour en faire des maisons de retraite, mais rien de comparable par rapport à un vrai manoir presque authentique comme celui qui se dressait devant lui.

Mais... Il y avait de l'électricité au moins ? Oui, sûrement. Même si l'électricité, c'est dangereux, c'est toujours mieux que les bougies qui, si on les renverse, brûlent tout. Donc, voilà.

Peter prit sa valise qu'il avait posée un moment par terre, monta les marches, poussa la porte, et entra.


Dernière édition par Peter Rauschenberg-Tailer le Lun 24 Aoû - 12:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Plume-Angelus Engländer
Nouvelle tête

Nombre de messages : 110
Petit(e) Ami(e) : Huhu...
Pouvoir : Transformer son corps à volonté
Date d'inscription : 01/07/2009

MessageSujet: Re: Parce qu'Elle ne résout pas tout, et surtout pas ça [Fini]   Dim 2 Aoû - 17:54

Plume-Angelus était agenouillée sur une des marches de marbre froid de l'escalier monumental du hall d'entrée. Le marbre dataient du temps de la construction, c'était évident... Mais un blanc si immaculé était suspect... Très suspect car, comment un robot faisant le ménage pouvait-il ne laisser aucune poussière ? Car, après quelques heures assise sur la même marche, elle s'était bien rendue compte qu'il n'y avait pas trace de poussière.
Au départ, elle était ici pour voir si le robot faisait bien son travail... Maintenant, elle était fortement intriguée par ce mécanisme... Cet engin était de qualité supérieure à ceux qu'on trouve dans le commerce. peut-être que le propriétaire de ce manoir, après avoir sorti une somme astronomique pour rénover ce manoir, avait demandé aux meilleurs créateurs d'électro-ménager de lui construire un modèle unique, qui surpasserait tout les autres, l'Anti-poussière absolu !
Plume-Angelus n'avait jamais vu cet engin et en avait conclu qu'il devait sévir la nuit... Elle avait donc décidé de veiller cette nuit pour découvrir quel modèle s'était et étudier son contenu. Elle connaissait déjà par cœur tous les appareils de toute sa famille ainsi que ceux de l'école de stratégie, et celui-ci avait l'air d'être beaucoup plus intéressant que les autres...

Aujourd'hui, Plume-Angelus avait revêtu l'apparence d'une grande fille élancée, les cheveux longs, frisés et roux, une robe verte lui arrivant aux genoux, elle n'avait pas de chaussures car elle les avaient, tout simplement, oubliées...


- Wah !

C'est ce cri de stupeur qu'elle poussa quand la porte s'ouvrit sur un gringalet blond muni d'une valise qui n'avait, à l'évidence, pas de briques à l'intérieur...
Elle dégringola trois marches en voulant se relever et se retrouva ventre contre terre.


On applaudit tous Plume-Angelus pour ses exploits d'équilibriste !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Peter Rauschenberg-Tailer
Mais qui es-tu ?

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: Parce qu'Elle ne résout pas tout, et surtout pas ça [Fini]   Dim 2 Aoû - 18:24

Peter n'eut pas le temps de réagir à la chute de la jeune fille qui dégringolait les escaliers alors même qu'il ouvrait la porte. Il la regarda un quart de seconde, ventre contre terre, mais un détail beaucoup plus important attira son attention... La salle était entièrement revêtue de... PARQUET ! Et qui disait parquet, disait un max d'entretien, et si non, disait ÉCHARDES ! Il avait intention à ne pas se balader en chaussettes, ni pieds nus... Et cette fille... N'avait pas de chaussures ! Mais elle allait se blesser ! Quelle débile pouvait donc oublier de se chausser alors que l'inexorable parquet sévissait partout alentour ? En plus, vu la gamelle monumentale qu'elle venait de se payer, elle avait intérêt à se protéger un maximum...

- Tu te souviens de Lancelot ? lança Maladie à James. Je me souviens, quand on était encore qu'Aspirants et qu'il était encore là. Il se croutait tout le temps !
- Mais quel boss en science, ce type, soupira le professeur Dallas. Ça a été une grosse perte quand il est partit...
- Quand il est partit ?! s'insurgea Apocalypse. Quand la Générale l'a viré, tu veux dire !
- Elle avait de bonnes raisons, trancha Alyss. Maman n'avait pas confiance en lui non plus. Il paraît qu'il a frayé avec qui-vous-savez, et que c'est pour ça qu'il a...
- C'est qui Lancelot ? demanda Peter, un peu perdu dans cette conversation.
- Tiens, t'étais là, toi ? s'étonna James.
- Lancelot, répondit Rhéa, c'est un connard finit, un gros péteux qui a quitté le Centre. Ça te va ?
- ...


- Ça va ? demanda-t-il à la fille en posant sa valise et en se précipitant vers elle. Tu n'as rien aux pieds ? C'est pas malin de se promener pieds nus alors qu'il y a du parquet, faut dire... Tu t'es rien cassé ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Plume-Angelus Engländer
Nouvelle tête

Nombre de messages : 110
Petit(e) Ami(e) : Huhu...
Pouvoir : Transformer son corps à volonté
Date d'inscription : 01/07/2009

MessageSujet: Re: Parce qu'Elle ne résout pas tout, et surtout pas ça [Fini]   Dim 2 Aoû - 20:34

- Je... je vais bien !

Dit-elle, d'un air légèrement désespéré. Elle regarda avec plus d'attention le type qui venait de se ruer à son secours (vraiment bizarre comme réaction d'ailleurs, d'autres se seraient contentés de rire aux éclats...). Cheveux blonds, petite taille, pas beaucoup de muscles, le type normal par excellence quoi (notez que Plume-Angelus ne prête pas très attention aux mains des autres, comme tout le monde, d'ailleurs)... Ce type, par son empressement à vouloir la secourir et sa réaction bizarre au parquet. Pourquoi pouvait-on se blesser sur du parquet ultra-lustré, plus que sur quelque chose d'autre ? Plume-Angelus ne saisissait pas vraiment.

- Oui, je vais bien...

Dit-elle comme pour s'en persuader. Il lui semblait que quelque chose clochait, elle ne savait pas quoi, mais quelque chose la rendait bizarre. Tout ce qu'il fallait faire c'était ne pas y penser... Ne pas y penser...
Elle s'assit en tailleur et décida d'engager la conversation :


- Je ne me suis pas présentée, Plume-Angelus Engländer. Je suis ici sur ordre de L'Ecole de Stratèges !

Elle avait dit ça en regardant son interlocuteur dans les yeux, avec une grande détermination. Comme si prononcer ces mots étaient d'une importance capitale pour l'avenir du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Peter Rauschenberg-Tailer
Mais qui es-tu ?

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: Parce qu'Elle ne résout pas tout, et surtout pas ça [Fini]   Jeu 6 Aoû - 20:57

Peter semblait fixer à son tour Plume-Angelus, mais, en réalité, il avait plutôt le regard dans le vague. C'était une de ses caractéristiques : dès qu'il réfléchissait, il avait l'air concentré comme pas possible sur la chose, quelle qu'elle soit, qu'il avait devant les yeux. Alors que perdu dans ses pensées, il songeait à :
1 - Comment pouvait-on appeler son enfant Plume-Angelus ? C'était vraiment moche ! Et très masculin, d'ailleurs. Qui était l'imbécile de juge pour enfant qui avait laissé passer ce prénom devant le tribunal ? Au moins, si ça lui donnait un surnom potable... Mais non ! "Plume-A'", c'était le plus horrible du horrible ! Mais qui avait eu cette idée ?
2 - Enneglandeur ? Bizarre comme nom. Non seulement, cette fille avait le malheur d'avoir un prénom qui craignait, mais son nom était imprononçable aussi ? Pauvre enfant...
3 - DU PARQUET ULTRA-LUSTRÉ ! Alors là, c'était carrément pire que des échardes dans les pieds. Tu m'étonnes que Plume-Angelus se cassait la gueule ! C'était décidé : il ne se baladerait JAMAIS en chaussettes ou pied-nus, trop de risque de chute !
4 - L'École de Stratèges... Ces pseudo-surdoués multifonctions ? Il y en avait aussi ici ? Mais dans quel merdier ultra-lustré l'avait-on fourré, bordel !?


Après quelques secondes, il se ressaisit, se rappela de la dernière phrase de son interlocutrice, et s'empressa de répondre :

- Ah, désolé ! Moi c'est Peter Rauschenberg-Tail... Euh, Rauschenberg tout court. Aspirant au Centre. Ravi de te rencontrer... Plume-Angelus, c'est ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Plume-Angelus Engländer
Nouvelle tête

Nombre de messages : 110
Petit(e) Ami(e) : Huhu...
Pouvoir : Transformer son corps à volonté
Date d'inscription : 01/07/2009

MessageSujet: Re: Parce qu'Elle ne résout pas tout, et surtout pas ça [Fini]   Ven 7 Aoû - 14:35

Pendant qu'il réfléchissait, Plume-Angelus le détailla encore un peu plus. Il avait pas vraiment l'air d'avoir une intelligence supérieure et il parlait mal. Kenneth parlait aussi comme ça, avant de rencontrer Plume-Angelus, elle en conclut donc qu'il venait de Neptune et qu'il n'était pas élevé convenablement. De plus, il avait vraiment l'air dans la lune, et lmaissait des gros blancs dans la conversation, signe de difficultés à la concentration.
Plume-Angelus et sa famille ont un sens de la politesse hors du commun, étant donnés qu'ils étaient pendant toute l'histoire sur les feux de la rampe, ils se devaient de donner une image à la hauteur de leur réputation. Ils étaient donc restés bloqués au 18ème siècle, en ce qui concernait la politesse seulement.


- Le Centre, hein ?

Elle "ouvrit" son "tiroir d'esprit" intitulé " Le Centre et rassembla toutes les informations qui sont en sa possession. Un flot d'images envahit son esprit, notamment cette scène :

Auditorium de l'Ecole de Stratégie, réflexion hebdomadaire sur la politique de la planète. M.Village parle :
- Bon, les enfants, on a un gros ennemi dont on doit s'occuper : Le Centre. On se l'est mis à dos quand on a suggéré au Ministre de la Guerre de ne pas faire d'alliance militaire avec eux, et maintenant, ils veulent faire la guerre. Bien sûr, ils ne l'ont pas déclaré officiellement, notre agent là bas s'arrange pour raisonner La Générale, mais ça va être très dur et nous devons nous préparer à tout moment à subir une guerre de cerveaux.
Il y en un rire dans l'assistance, pas mal de gens souriaient, tout le monde savait qu'il y avait, au Centre, plus de grosses brutes que de gens capable de mettre sur pieds une stratégie de combat.

- Je me doute que cette annonce vous laisse hilare, mais, bien que le Centre recrute tout et n'importe qui, ils ont faillit faire main basse sur notre organisation. Restons donc prudents, et ne soyez pas si orgueilleux, ça pourrait se retourner contre vous.

Il laissa un long silence, comme il le faisait toujours, avant de mettre fin à la réunion :
- Vous pouvez disposer, travaillez bien pendant cette semaine, on ne sait jamais ce qui peux se passer.


Plume-Angélus reprit, à peine un quart de seconde après sa première phrase (ce qui trahissait une capacité de réflexion très puissante) :

- Je crois que nous ne sommes pas vraiment fait pour nous entendre, mais bon, tant pis... Tu as été envoyé en mission non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Peter Rauschenberg-Tailer
Mais qui es-tu ?

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: Parce qu'Elle ne résout pas tout, et surtout pas ça [Fini]   Lun 10 Aoû - 12:53

- En mission, oui, on peut dire ça comme ça... rétorqua sèchement Peter.

L'école de Stratège. Il ne s'intéressait pas vraiment aux autres organisations du système solaire que le Centre, ou l'AEAM (plusieurs de ses cousins étaient là-bas, tout de même !), mais ce trou fourmillant d'intellectuels miniatures nommé pompeusement "l'école de Stratèges" était un de leurs plus éminents adversaires... D'ailleurs, même si la plupart de ses collègues méprisaient ces cervelles sur pattes, leurs supérieurs n'arrêtaient pas de leur faire la morale sur le danger que représentaient ces petits surdoués.
Pour Peter, il n'y avait pas eu d'hésitation : le Centre, point final ! On l'avait destiné à cette organisation dès son plus jeune âge, bien qu'après il ne se soit pas révélé particulièrement résistant ou fort... Mais...
Après tout, cette étourdie de première qui se tenait face à lui avait plus l'air vantarde qu'autre chose... Et puis, étourdie comme elle était, comment pouvait-elle monter sur pied une stratégie potable ? Non, décidément, la nature et la science créaient de bien drôles de choses...

- ASPIRANTS ! hurla le Capitaine-Lieutenant. RÉVEILLEZ-VOUS, BANDE DE BABOUINS DES MONTAGNES ! J'AI DES CHOSES IMPORTANTES A VOUS COMMUNIQUER !
Les Aspirants grommelèrent, et se redressèrent légèrement, regardant le Capitaine qui venait de déboucher avec grand bruit dans la salle de réunion, sortant une grande partie des jeunes d'un profond sommeil. L'homme scruta la moindre parcelle de la pièce de son regard jaune, puis beugla à quelques Aspirants encore un peu trop dans les vapes à son goût :
- DAVIS ! STRUTHIOCAMELUS ! DALLAS ! ADAMS ! SPACE ! EN RANG, ESPÈCES DE CHIMPANZÉS POUILLEUX ! SECOUEZ-VOUS ! Bref... L'information de la semaine va porter sur ces primates rachitiques de l'Ecole de Stratèges.
Des murmures et des rires se firent entendre dans les rangées d'Aspirants. En effet, l'école de stratège était considérée comme inoffensive, du moins sur le plan physique. Il était donc évident qu'ils n'étaient en rien dangereux...
- Je sais ce que vous pensez, soupira l'homme en posant à plat ses mains sur la table. "Quoi, mais que viennent faire ces tapettes de stratèges ici ? On s'en fout nous !" Certes, vous écraseriez ces fiottes en deux secondes, mais...
Deux grosses brutes (Aleksa Mihajlović et Angelo Bellini) en profitèrent pour faire un "CHEEEEECK" très bruyant.
- ... MAIS N'OUBLIEZ PAS DAVID QUI A BATTU GOLIATH AVEC UN PETIT LANCE-PIERRE ! Les stratèges considèrent une grande partie d'entre nous comme des gorilles sans cervelle, ce qui est assez vrai pour une bonne partie d'entre vous. Ce n'est PAS un compliment, ajouta-t-il à l'intention de deux autres Aspirants qui allaient encore se frapper dans la main. Nous avons depuis peu perdu le contact avec l'Ecole de Stratèges et ils refusent tous les échanges que nous faisions avec eux du temps où feu notre Général était encore en vie. Et le gouvernement Saturnois ne nous aide pas non plus. Bref, du côté de Saturne, on est dans une mouise pas possible. Vous comprenez ? En tout cas, au cours de vos missions extérieures, vous allez probablement rencontrer un ou deux stratèges. J'imagien que l'on vous a déjà expliqué comment traiter l'affaire... Vous les gardez à l'œil, et vous informez la direction du moindre geste suspect. C'est bon, c'est classé ? Bon, merci de votre attention, vous pouvez vous remettre à bosser, les gars !


- Bon, je crois que je vais y aller moi... Tu saurais où c'est, les dortoirs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Plume-Angelus Engländer
Nouvelle tête

Nombre de messages : 110
Petit(e) Ami(e) : Huhu...
Pouvoir : Transformer son corps à volonté
Date d'inscription : 01/07/2009

MessageSujet: Re: Parce qu'Elle ne résout pas tout, et surtout pas ça [Fini]   Lun 10 Aoû - 14:16

- Oui, je sais où ils sont, mais avant d'y aller, il faut que tu prennes un truc dans la boité, là bas.

Elle désigna de son doigt de bureau de la réception et la carton posé dessus. Elle remarqua toute la paperasse qui s'entassait dans les casiers derrière la réception et se demanda si c'était de la paperasse ordinaire... Surement que ça l'était, sinon pourquoi la laisser en évidence ici ? D'ailleurs,où était le ou la réceptionniste ? Est-ce que c'était comme le robot ménager (qui ne sortait que la nuit) ou comme les profs ? En tout cas, Plume-Angelus ne l'avait jamais vu.
Avec toute ces questions, elle était maintenant convaincue qu'elle allait veiller le soir même dans le hall.
En tout cas, vu comment Peter lui avait répondu, le Centre devait reprocher à l'école de Stratège l'absence de contacts. Tant pis pour ces brutes sans cervelle, si on leur déclarait la guerre, les stratèges auraient l'avantage. Les élaborations de stratégies fusaient et on parlait même d'élire un Stratège, pas un stratège au hasard : LE stratège, celui qui aurait le pouvoir absolu sur tout. Il fallait bien le choisir car, après son élection, même la Reine de saturne ne pourrait pas l'arrêter. Plume-Angelus, si il y avait réellement un examen de prévu, ne pourrait sûrement pas y participer, elle serait ici et son assistant là-bas. On ne pouvait concourir sans son assistant, du moins à l'examen pratique. Enfin, M.Village n'organiserait un examen qu'en dernier recours donc, on pouvait encore attendre longtemps...

Plume-Angelus s'en alla vers les escaliers, monta sur une marche (elle frissonna tant celle-ci était glacée) se retourna vers Peter et lui dit :


- Pour les dortoirs tu monte les escaliers, et c'est dans le coin.

Elle avait dit ça d'un ton tellement assuré qu'on ne pouvait sûrement pas deviner qu'elle ne se souvenait plus du tout du chemin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Peter Rauschenberg-Tailer
Mais qui es-tu ?

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 30/06/2009

MessageSujet: Re: Parce qu'Elle ne résout pas tout, et surtout pas ça [Fini]   Jeu 13 Aoû - 15:31

Peter toisa encore une fois Plume-Angelus du regard, sans essayer de dissimuler ses pensées :
1 - Eh oui, c'était prouvé, les stratèges étaient imbus d'eux-mêmes et snobs, juste à cause de leur soi-disant supériorité intellectuelle... Sérieux ! Pour faire de grandes choses, il ne fallait pas forcément posséder une cervelle de trois tonnes...
2 - Et puis, Plume-Angelus, c'était vraiment de mauvais goût comme prénom... Au moins, "Peter", ça avait le mérite d'être simple ! Non, vraiment, Plume-Angelus c'était ultra-méga-giga-supra-moche... Qui appellerait sa fille, oui, surtout sa fille, ainsi ? Fallait vraiment être dérangé, ou alors s'être trompé à la naissance... Non, tout pouvait convenir, mais pas Plume-Angelus !
3 - De toute façon, le Centre gagnerait s'ils se retrouvaient à être confrontés à l'Ecole de Stratège. Avec trois planètes, "quelques" millions de membres... Leur supériorité était évidente.


Peter lui adressa un vague "M'ci, salut" et se dirigea vers l'entrée, reprit sa valise, puis passa en vitesse au comptoir, où il récupéra un bracelet avec quelques boutons de couleurs et de formes différentes.

- Les profs, il y a que sur Neptune ou à l'EdS qu'on peut encore en avoir dans une salle de classe, expliqua Wadyslava en découpant son morceau de viande avec hargne, mais autre part - et particulièrement dans ce genre d'établissement - tu auras forcément une machine, sous forme de mini-télé dans ta chambre, de lecteur DVD portable, de collier, de MP9666, ou même de bracelet holographique, qui te permettra d'appeler tes profs quand tu le souhaites. Après, je ne sais pas si ce sont des intelligences artificielles, ou des vraies personnes. Sur Pluton, en tout cas, c'étaient des véritables profs, parce qu'on pouvait pas les appeler la nuit. Après, si tu trafiques un peu, tu peux avoir accès aux conversations des autres, mais bon...
- Il y avait pas un agent qui avait posé un système de vidéo-surveillance dans tout le pensionnat ? demanda Aleksa.
- Il était en place grâce à la seule présence de Tailer et du SVSBB du professeur Space, grommela Jester. Pendant la rénovation du pensionnat, ils ont bien dû s'apercevoir de ça et ont dû l'enlever. Et comme Peter est une bouse là-dedans, il pourra jamais en réinstaller un, tiens...
- Je te demande pardon ? s'offusqua Peter. Tu oses me dire ça alors que t'es même pas capable de faire marcher une clé USB ?!
- C'était un très vieux modèle de clé, répliqua l'autre. Elle ne marchait pas de la même façon. Et arrête de te la péter, tu sais pas aligner trois pompes de suite. Une honte pour les Rauschenberg ! Papy serait pas content s'il entendait ça... Pauvre Maréchal... Son petit-fils est une tapette qui a peur de l'eau et qui n'est bon qu'à fusiller des ennemis... Ah non, vraiment, j'aimerais pas !
- Euh... essaya d'intervenir Wadyslava. Calmez-vous, les mecs...
- Et alors ? rétorqua Peter en ignorant la jeune fille. Toi aussi, t'es bien le petit-fils caché de Némo, nan ? Parce que, Ewi Rauschenberg ayant trompé son mari avec son amour d'enfance James Struthiocamelus-Caelum, tu es né ! Un DÉSHONNEUR pour les Struthiocamelus ! Tu ne trouves pas, espèce de crétin illégitime ?
- N'INSULTE PAS MA MÈRE ! hurla Jester en brandissant sa fourchette et en sautant sur la table pour charger vers Peter.
- JE TE RAPPELLE QUE C'EST AUSSI MA TANTE ! beugla-t-il en lui lançant à la figure le contenu de son assiette - un savant mélange de haricots verts, blancs, rouges et bleus, et de pâtes carbonaras.
- PUTAIN, MAIS C'EST DÉGUEULASSE CE QUE TU MANGES ! aboya l'autre en parant la volée de nourriture avec son couteau.
- PAS PLUS QUE CE QU'ALEKSA DOIT BOUFFER ! vociféra le blond, se fendant sur le côté en balançant sa petite cuillère dans le jambe de son assaillant.
- De quoi j'me mêle ? s'alerta l'intéressée en contemplant tour à tour les deux garçons et le contenu de son assiette - patates sautées, sauces diverses, riz, le tout surmonté d'une pointe de ciboulette.
- VOS GUEEEEEEEEEEEEEEEEEULES ! tempêta Wadyslava en les envoyant tous les deux dans le mur, tandis que tout le self les regardait d'un air effaré.


Peter sourit à ce souvenir, et enfila le bracelet autour de son poignet. Sans adresser un regard à la jeune stratège, il grimpa l'escalier d'un pas guilleret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Parce qu'Elle ne résout pas tout, et surtout pas ça [Fini]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Parce qu'Elle ne résout pas tout, et surtout pas ça [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fatal 4 Way - 20 juin 2010 (Résultats)
» J'aime les licornes et leurs jolies cornes
» Tout s'expliquera ... un jour - Xander (fini)
» Un peu de tout... (mais surtout du Mass Effect !)
» Vesper * langue de vipère ou langue tout court, elle est là pour vous (dé-)servir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Mc Collins :: Rez-de-Chaussée :: La récéption-